Entrez et devenez quelqu'un d'autre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!

Aller en bas 
AuteurMessage
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mar 14 Fév - 14:09

Seth & Mathilda & ♥
« Viens ici que je te viole »


Mathilda ne savait absolument pas ce qu'elle faisait ici. Bon, d'accord, peut-être qu'intérieurement elle le savait, mais elle n'osait tout simplement pas se l'avouer. Enfin, pour faire plus cour, disons qu'elle était encore à moitié endormie afin de ne pas faire usage de la fameuse expression "Avoir la gueule dans le cul". Mais ce n'était pas de sa faute si elle était debout de si bonne heure, ou si tard selon les avis de certains. Car oui, elle trainait en dehors de sa chambre à deux heure du matin. Mathilda était là, à errer tel un fantôme devant les portes des chambres.

Mais, le plus drôle dans toute l'histoire, c'est qu'après s'être réveillée, elle s'était levée et était sortie de sa chambre en pyjamas. Enfin, elle ne portait pas un pyjama à proprement parler, mais plutôt un de ces t-shirts XXL ou trônait une Hello Kitty furieuse et enragée tenant dans ses petites pattes blanches une tronçonneuse couverte de sang sous laquelle était inscrit le slogan "Méfiez-vous des chats, Hello Kitty vaincra!"

Elle était ensuite allée faire un tour dans les couloirs avant de se rendre compte qu'elle était vraiment fatiguée et qu'elle devrait sans doutes retourner se coucher avant de se faire prendre par quelqu'un et de risquer d'obtenir des heures de colles. Le terme "fantôme" à été donné un peu plus haut, peut-être serait-il plus sage, voir de le remplacer par "zombie". Car oui, Mathilda arrivait à peine à tenir debout, en effet, ces yeux étaient à demi-clos et ces bras pendaient le long de son corps. Tout le monde sait que les zombies ne s'orientent qu'avec l'odeur de la chaire fraiche, eh bien c'était à peu près le cas de la jeune fille aux cheveux roses. -à l'exception près qu'elle ne cherchait pas de la viande mais son lit.
Aussi au bout d'un moment elle se lassa de chercher sa chambre et entras dans l'une de celles qui n'étaient pas fermées à clé. De toute façon, la moitié des chambres n'étaient pas occupées alors ce n'était pas si grave si elle l'empruntait juste pour une nuit!

Elle rentras donc dans sa chambre non officielle et fermant la porte derrière elle, elle se dirigeas directement vers le lit, non sans mal à cause de la nuit noire qui régnait dans la chambre. Dès qu'elle le trouva, elle s'enveloppa dans les couvertures en se roulant en boule contre quelque chose de chaud.
C'était une chose dure et molle à la fois et, Mathilda, fière de la découverte de se radiateur pour lit le serra de toutes ses forces contre ses seins, le chevauchant à moitié, et le maintenant parfaitement serré contre elle grâce à ses cuisses. Avec sa, elle allait passer une bonne nuit, ne se doutant à aucun moment de qui était véritablement on radiateur de poche et probablement le propriétaire de se lit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mar 14 Fév - 20:19

C'était en pleine nuit , Seth dormait paisiblement malgré le faite qu'il haïssait Sae , il restait un bon et pur dormeur, il aimait dormir et surfer et ne s'en priver pas du tout . Pourquoi il ne le ferai pas ? c'est bon de dormir et faire un sport ou les belles (et même moches) femmes , le regarde . Surtout qu'il était bien en musculature .

Alors qu'il dormait profondément tout en ayant parfois un réveille facile . Et c'est a deux heures du matin , le moment où l'on est le plus endormit, que quelqu'un décide de squatter SA chambre douillette et chaude et que le squatteur ou plutôt la squatteuse , vienne partager sans SON avis SON lit et SA couette et qu'elle se colle à lui , les seins serrer contre son torse et les jambes écartaient et croisaient autour de ses propres hanches . Etant mal réveiller et un pur dragueur ayant l'habitude d'avoir une femme dans son lit . Il glissa ses mains le long de son dos sous son haut :

- hmmmm ... t'es qui pour me squatter Beauté ?

Il alluma la lumière , et la regarda , mal réveiller mais toujours autant sexy vu qu'il dormait seulement en caleçon et donc elle pouvait voir ses beaux muscles .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mar 14 Fév - 21:30

Mathilda allait presque s'endormir, quand elle sentis quelque chose bouger. Ou pour être plus précise, quand elle sentis que son radiateur pour lit gigotais dans ses bras et passait une main dans son dos. UNE MAIN? DANS SON DOS? Mais c'était quoi ce bordel?! Elle ouvrit grand les yeux surprise même si elle ne pouvais rien distinguer d'autre qu'une silhouette dans la noirceur de la pièce. Elle se raidit. Il fallait dire que Mathilda ne s'attendait absolument pas à trouver quelqu'un d'autre dans SON lit temporaire. Elle se sentais mal d'un coup, et si jamais il lui arrivait quelque chose; quelque chose de dangereux?!

- hmmmm ... t'es qui pour me squatter Beauté ?

C'était la voix d'un mec, elle en était sure à cent pour cent. Aussi, lorsqu'il se redressa pour allumer une petite lampe, elle ne fut que plus surprise de voir un totale inconnu. Là, elle se sentais encore plus mal d'être dans le lit d'un homme et des image horrible lui revinrent en tête, d'un mouvement brusque et sans doute un peu gaucher, elle se débarrassas des couvertures et sortie du lit effrayée, trébuchant et tombant sur le sol dans un même instant. Elle était assise, par terre, un peu gênée d'une telle rencontre, mais aussi, très très apeurée. Elle n'avait pas envie que le cauchemar recommence et elle avait peur de se qu'il pourrait lui arriver avec un type comme sa. Elle se redressa d'un geste rapide, et, maladroitement, elle trébuchas dans un pan de couverture qui trainait par terre et se retrouvas affalée sur le lit, atterrissant pile sur le mec. Oh mon dieu, s'en était trop pour toi, et, la voix étranglée, tu murmuras un pardon tout juste audible!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mar 14 Fév - 22:01

Cette magnifique femme aux longs cheveux rose qui lui semblait doux et soyeux , lorsqu'il eut les idées réveiller , ses yeux bleus l'hypnotisa lorsqu'il les croisa . Il la regarda se pousser loin de lui , tomber et re-tomber , remarquant sa peur , il se redressa et la regarda avec douceur :

- n'ai pas peur je vais rien te faire , puis c'est toi qu'est venu squatter D= n'ai pas peur s'il te plait, je suis sûr que ton visage est encore plus beau avec un sourire

Il lui sourit et lui tendit la main , de manière affectueuse et réconfortante , Seth ne violerai jamais une femme ou la violenterai , il trouve sa intolérable , de plus qu'il l'a trouver magnifique :

- viens , je ne te ferai pas de mal , ce n'ai pas mon genre =), je m'appelle Seth :3 et toi ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mer 15 Fév - 20:19

Il n'avait pas vraiment l'air méchant, pourtant, Mathilda ne pouvait s'empêcher de penser au mal qu'un homme comme lui pourrait lui faire. Il avait l'air sportif tout comme l'oncle de la jeune fille et elle était presque sur à cent pour cent qu'il serait tout à fait capable de la maitriser s'il voulait obtenir quoi que se soit d'elle. D'un premier point de vue, elle se sentait vraiment très mal à l'aise et effrayée à l'idée qu'il ose l'approcher, la toucher, ou bien même lui caresser les cuisses comme son bourreaux avait eu l'habitude de le faire durant ce qui lui semblait être des siècles. Mais, d'un second point de vue, l'image du type qui était en face d'elle qui était en face d'elle était vraiment très plaisante, avec ses muscles, son air si indomptable et surtout ses muscles en fait!

- n'ai pas peur je vais rien te faire , puis c'est toi qu'est venu squatter D= n'ai pas peur s'il te plait, je suis sûr que ton visage est encore plus beau avec un sourire

C'était la première fois qu'elle regardait véritablement un homme, et elle se sentait gênée de le faire. C'était comme si elle était en train de faire quelque chose de mal mais qu'elle sentait être bien au fond d'elle même. Et puis, pour elle, la vision de ce type dans son lit n'était pas déplaisante du tout. Elle n'osait pas le regarder de haut en bas, de peur que son regard ne tombe sur quelque chose qu'elle ne connaissait que très peu et de virer au ridicule parce qu'elle deviendrait rouge écarlate.

viens , je ne te ferai pas de mal , ce n'ai pas mon genre =), je m'appelle Seth :3 et toi ?

Elle se mit en position assise dans le lit, croisant les bras sur sa poitrine pour la cacher même si elle avait la très nette impression que sa ne faisait que renforcer la vue que le garçon avait. Elle sentis le rouge lui monter aux joues et elle tenta de justifier sa présence dans la chambre de l'inconnu.

Excusez-moi, je suis sortie de ma chambre pour me balader et quand je suis revenue, j'étais tellement fatiguée que j'étais incapable de retrouver ma chambre! Celle-ci était pas fermée, j'ai cru qu'il n'y avait personne! je ne voulais pas vous déranger, je m'en vais...

Elle était toujours autant fatiguée, mais elle ne se sentait absolument pas à l'aise dans cette pièce, aussi, elle passa par dessus le type, l'enjambant et espérant par la même occasion qu'il la retienne d'un baisé langoureux. Mais il ne se passa rien du tout, alors le salua une dernière fois d'un regard remplis de honte , puis, elle se retourna, espérant à nouveau qu'il la retienne. A vrai dire elle était complétement terrorisée par ce qu'elle s'imaginait. Mathilda voulait qu'il lui attrape le poignet, l'attire dans ce lit si chaud, elle voulait qu'il la prenne dans ses bras, qu'il caresse son corps, tout son corps. Elle voulait qu'il la serre contre lui, qu'il la réchauffe de baisers ardents et elle voulait surtout être désirée. C'était la première fois qu'elle ressentait des pulsions aussi sauvages. La première fois qu'elle avait véritablement envie d'être avec un homme, et sa lui semblait vraiment très étrange cette sensation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mer 15 Fév - 22:58

Elle se mit en position assise sur le lit, croisant ses bras sur sa poitrine . Seth l'a regarda , la regardant discrètement , la détaillant . La vue n'était pas agréable , non ... Elle était magnifique . Seth avait seulement envie de glisser ses doigts le long de sa peau , poser sa paume sur son bras , laisser parcourir sa main doucement , sur son épaule jusqu'à sa nuque , puis alla mettre ses doigts dans ses cheveux , lentement. Elle était si belle , elle lui fit , à cet instant , Sae disparut de ses pensées . Le corps de cette fille l'attirer .

Puis quand il l'a vit cette fille l'enjamber et franchir la porte il l'a prit par le poignet et la regarda . Il ne savait pas ce qu'il venait de faire , mais vu que maintenant il l'avait stoppé autant en profiter . Seth se leva et s'approcha d'elle , lâcha son poignet et glissa sa main jusqu'à sa joue et posa son front sur le sien , déposa ses lèvres sur les siennes et l'embrassa doucement , tendrement puis de plus en plus toridement . Après, quelques secondes , il détache ses lèvres :

-reste
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Jeu 16 Fév - 16:38

Il fallait absolument qu'elle reste calme. OK elle avait vachement envie de lui sauter dessus, mais à chaque fois qu'elle y pensait, l'horrible image de son oncle revenait dans ses pensées, la dégoutant d'elle même. Aussi lorsqu'il lui attrapa le poignet avec fermeté, elle ne pu s'empêcher d'avoir peur de lui et de se qu'il pourrait lui faire. Bien sur qu'elle avait rêvée qu'il fasse cela, bien sur qu'elle n'avait que cette envie en tête, mais elle avait peur, comme souvent lorsqu'elle était seule dans la même pièce qu'un homme. Alors, elle tenta de rester calme, le dévisageant de ses grands yeux bleus. Soudainement il se passa quelque chose d'horrible. Elle n'avait même pas eut le temps de réagir que déjà ses lèvres se retrouvaient collées à celles de l'étranger. Elle essaya de tout son corps de rester calme, mais elle n'y arrivait absolument pas. Mathilda avait l'impression d'étouffer; d'être forcée à faire quelque chose contre sa volonté même si elle avait bien envie de se coller un peu plus contre se garçon si fort, si musclé, si beau...

Son cœur et son esprit étaient brouillés, alors elle craqua. Mais elle craqua latéralement! Mathilda explosa soudain en sanglots, pleurant toutes les larmes que son petit corps pouvait contenir. Jamais pleurer ne lui avait fait un si grand bien depuis sa naissance. Elle pleura, encore et encore, refusant d’arrêter et noyant son beau visages de larmes salées. Craquant encore plus, elle se rendit alors compte qu'elle avait besoin de réconfort, et maintenant. Alors elle se jettas dans les bras de l'inconnu dont elle ne connaissait même pas le nom.

-reste

Elle se sentait bien là ou elle était, et n'avait envie que d'une chose; y rester! Il faisait chaud, et, la tête appuyée contre son torse nu, elle entendais son cœur battre. Elle aimait la sensation de ces bras puissants qui l'entouraient, Mathilda se sentait protégée de tous les dangers, invulnérable, et elle aimait sa! La jeune fille étouffa un sanglot et tenta de retenir ses larmes, sachant pertinemment que c'était en vain. Elle se colla avec plus de force contre lui avant de se rendre compte que c'était sans doute mal.

Je... Je ne connais... pas votre... Ton prénom...

Car oui, elle voulait mettre un nom sur cet inconnu qui l'intriguait tans, elle voulait tout savoir, comme toujours ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Jeu 16 Fév - 19:50

Lorsque Seth détacha ses lèvres des siennes , la belle jeune fille éclata en sanglot , il l'a regarda étonner , il se mit a paniqué , il avait fait une connerie ? Il se mit a balbutier , tout troubler , parce qu'elle s'était accroché à lui , il mit ses bras autour d'elle tout en hésitant , puis finalement la serra dans ses bras musclé et chaud , caressant ses cheveux , doux par des caresses réconfortant :

- je te l'ai déjà dit Beauté , je m'appelle Seth et toi Ma belle c'est quoi ton jolie nom ? Et pourquoi tu pleurs ?

Seth l'embrassa tendrement sur la joue puis prit son visage entre ses mains , se pencha légèrement pour être à son hauteur , séchant ses larmes de ses pouces

- pleure pas Jolie Fleur , tes trop belle pour pleurer ma puce ♥

Seth l'embrassa sur son front , doucement ; Puis lui sourit et redéposa ses lèvres sur le côtés des siennes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Jeu 16 Fév - 21:42

- je te l'ai déjà dit Beauté , je m'appelle Seth et toi Ma belle c'est quoi ton jolie nom ? Et pourquoi tu pleurs ?

Seth. Oui, il lui avait sans doute déjà dit, mais Mathilda n'était plus sure de rien a vrai dire. Elle se sentait fiévreuse et n'avait qu'une envie, dormir! Même si ce dénommé Seth avait l'air gentil, elle préférait de loin s'endormir que de s'amuser avec lui à l'heure actuelle. En fait, elle s'appuyait presque de tout son poids sur lui tellement la fatigue la prenait. Enfin, elle n'était pas très lourde, mais tout de même, elle se sentait trop mal pour rester debout.

- pleure pas Jolie Fleur , tes trop belle pour pleurer ma puce ♥

Il était gentil avec elle, et au bout d'un léger moment, Mathilda se mis à culpabiliser de l'avoir réveillé en pleine nuit avec ses bêtises. Elle le regarda, droit dans les yeux, essayant de comprendre ce qui lui arrivait ses lèvres étaient si douces sur sa peau qu'elle en frissonnait presque. C'était trop bien pour elle, elle ne pouvait pas y croire réellement. Elle ressentait des palpitations, et cette sensation la grisait au plus haut point. Elle n'avait envie que d'une chose, tourner la tête légèrement sur le coté et saisir ses lèvres si chaudes, si rassurante, si... non, elle était trop fatiguée, alors, sans même prendre la peine de demander la permission, elle s'affala dans le lit et se démena pour se glisser sous les couvertures, là, elle marmonna doucement, la voix meurtrie par les larmes:

Mathilda, Mathilda Satsu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Ven 17 Fév - 18:27


  • Seth sentait le poids de Mathilda , de plus en plus contre lui bien qu'elle n'était pas lourde , sentant sa fatigue . Mathilda se redirigea dans le lui , squatter son lit . Il soupira c'était son lit D= , il soupira une nouvelle fois , et s'allongea dans le lit après avoir être aller refermer la porte qui faisait des courants d'air et Seth avait déjà la chair de poules , il se glissa sous le couette , tout frileux la nuit :
- brrrrrrouuuu fait froid !!!!!

  • Seth se tourna face à elle et lui sourit . Il tendit ses bras et l'enlaça entre ses bras musclé , l'embrassa sur le front tendrement et lui dit :
- Bonne nuit ♥

  • Il éteignit la lumière
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Sam 18 Fév - 19:57

- brrrrrrouuuu fait froid !!!!! Bonne nuit ♥

La fatigue prenait Mathilda, elle se sentais vraiment trop fiévreuse pour engager une conversation nocturne, aussi, lorsqu'elle sentie la présence de Seth dans le lit qui soupirait à maintes reprises, elle n'eut pas l'idée ou le courage de lui demander ce qu'il se passait et s'il allait bien. Non, elle fermas presque immédiatement ses yeux, essayant de s'endormir et évitant au maximum de toucher le type qui était à coté d'elle même si ce dernier l'enlaçait de manière à ce qu'elle ait envie de lui sauter au cou. Pourtant, elle était gênée de cette situation, et, les yeux fermés, Mathilda se mit à réfléchir à une échappatoire possible. Mais elle se sentait coincée, sans solution, peut importe le sens dont elle prenait le problème, car elle le tournait et retournait dans sa tête s'en s’arrêter. Seulement, elle n'arrivait à rien, alors, abandonna, et elle tournas la tête en direction de Seth, et s’endormit.

Lorsqu'elle se réveillas le lendemain matin, elle se sentait pâteuse, et n'avait qu'une envie, se rendormir. Cependant, le soleil frappait la fenêtre avec une intensité brulante, alors, il lui serait impossible de se rendormir. Elle se rappelas de ce qu'il s'était passé, tard dans la nuit, et, elle ouvrit les yeux encore plus grands, et regardas autour d'elle. Oh mon dieu, elle avait remis sa avec la position câlin! En effet, Mathilda sentais ces bras crispés autour de Seth, et, elle lui avait collé la tête dans la poitrine. Oh mon dieu! Elle lui grimpait à moitié dessus, et devait sans doute l'étouffer! Ce qu'elle se sentait bête, alors, très lentement, elle relâchas sa prise pour éviter de le réveiller, puis, elle se dirigeas vers la salle de bain, ou elle pris son aise. Il y avait deux brosses à dent, serait-il possible que l'une soit la sienne, et l'autre non?!

La jeune fille aux cheveux rose observas les deux brosses à dents, et voyant que l'une d'elle, en plus d'être rose était très peu usée et très sèche, elle la pris et se brossa les dents avec. Puis, une fois son haleine fraîche, elle s’assura qu'il y avait du gel douche et du shampoing. une fois cela fait, elle retiras son grand -shirt et ses sous vêtements avant de rentrer sous la douche. Mathilda ouvrit ensuite l'eau chaude, et commença à se mouiller quand une question lui vint en tête. Avait-elle pensé à fermer la porte?!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Sam 7 Avr - 21:42

[pardon du trèèèès looong retard Ma puce ♥ pardonne moi mon bébé D=]

Seth se reveilla lentement , sentant un manque dans ses bras , un courant d'air ... Puis il entendais l'eau couler , ce qui le réveilla davantage :

- Huuum ... Mathildaaaaaa ... revient te coucher ... fais froid .. é_____è


Il se leva comme une ours , et se dirigea vers la salle de bains , qui était étrangement ouverte puis y pénétra et écarquilla les yeux et se tourna , devient tout rouge pourtant c'était pas la première fois qu'il voyait le corps d'une belle femme , ses magnifique courbes de Mathilda , lui venait en tête , ses long cheveux mouillée coller contre la chute de ses reins , il respira légèrement plus rapidement , Elle lui faisait effet ? Oui ! Sentimentalement ? surement après la rupture choc avec Sae , il se laissait reconquérir facilement , surtout que cette femme était plus que magnifique

- Huum .. humm.. Mathilda falait fermer la porte si tu reprenais ta douche ..

Il quitta la pièce et ferma la porte et s'asseya sur son lit
, pensif mais pas pervers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Lun 9 Avr - 19:51

Mathilda entrepris de commencer à se laver, frottant dans un premier temps ces longs cheveux qui commençait déjà à s'emmêler et promettais d'être très embêtant à coiffer, puis, elle pris du gel douche et commença à laver son corps. Elle avait quelques courbatures aux mollets et au dos suite à la courte nuit qu'elle avait passée. De plus, depuis qu'elle était tombée la nuit dernière son genou lui faisait mal et elle était certaine d'avoir un gros bleu dans quelques jours. Elle ne s'attardais pas plus longtemps à examiner son genou et se rinça lorsqu'elle cru entendre comme un grognement en provenance de la chambre. Mathilda espérait vraiment qu'elle avait fermé la porte à clés car elle n'avait pas tellement envie qu'il l'a vois nue sous la douche. Cependant, elle était beaucoup trop tête en l'air pour se rappeler de ce qu'elle avait fait ou non avec la porte. Puis, elle senti comme un léger courant d'air frais, et entendis une voix masculine:

- Huum .. humm.. Mathilda fallait fermer la porte si tu prenais ta douche ..

Mathilda se retint de crier comme une folle, mais laissa échapper un léger hoquet de surprise. Et s'il venait sous la douche avec elle ? ! S'il lui faisait la même chose que son oncle prenait plaisir à faire ? ! Trop craintive elle se savait incapable de lui faire face et préféras faire l'autruche -c'est-à-dire fermer les yeux- plutôt que de lui hurler dessus pour qu'il parte. La fille aux cheveux rose tournas la tête et vis la porte se fermer. Ainsi il ne viendrais pas. Elle fut heureuse, mais aussi déçue, car cela ne pouvait signifier qu'une chose, elle ne l'attirait absolument pas, et elle ne lui faisait aucun effet. Ce fut un coup dur pour la jeune fille, et, en silence, elle coupa l'eau, se ressuyas dans une grande serviette, se séchas les cheveux et les lissas avec ses doigts puis remis ses sous-vêtements et son grand t-shirt avant de sortir de la petite salle de bain aussi silencieusement que possible. Puis, tu l'apperçut assis sur le lit, et, t’adossant au mur, tu murmurait:

Pardon, c'était pas voulu. J'étais juste ailleurs, j'ai pas fait exprès...

Mathilda se sentais terriblement mal à l'aise. Elle avait très envie d'être rassurée par quelqu'un en ce moment même, et elle espérait qu'il ne lui crierait pas dessus...

[presque 2 mois, tu mériterais que je t'étrangle XD]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Lun 9 Avr - 20:17

Il entendit l'eau être couper , il l'avait s'en doute fait peur , il resta silencieux et la laissa se préparer sans bouger puis entendit la poignée se baissait et et cette si belle femme au cheveux rose sortir . Il la regarda , et elle semblait gênée, il continua de la regarder , elle était si belle , gênée mais admiratif , puis un magnifique vois sortit de sa bouche plus différente de celle du soir dernier qui était toute fatiguer :

Pardon, c'était pas voulu. J'étais juste ailleurs, j'ai pas fait exprès...

Il sourit puis ricana , il tendit ses bras vers elle , la regardant toujours, plongeant son regard rouge dans les sien, tendre et réconfortant , doux et calme :

- je t'en veux pas ma belle , ta un superbe corps , t'es magnifique ♥ mais n'ai pas peur , je te forcerai à rien je suis pas comme sa , viens , je te jure sur ma vie que je ne te toucherai pas si tu ne le veux pas , Jolie femme au cheveux rose ♥


Il lui sourit , doux , il l'aimait bien , comme une petite brebis blessée et égarée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Lun 9 Avr - 20:39

Mathilda se sentais totalement ridicule. En plus, elle était en pyjamas, les cheveux encore humides et mal coiffés. Elle ne devait pas faire très bonne impression et à se moment là elle aurait voulu être minuscule et se cacher dans un trou plutôt que de se retrouver en face de lui. Alors, il tendis les bras vers elle, et, pendant l'espace d'une seconde elle fut tentée de se jeter sur lui. Mais elle se mordis violament l’intérieur de la joue, et dévisageant Seth, elle l'écoutas parler.

- Je t'en veux pas ma belle , ta un superbe corps , t'es magnifique ♥ mais n'ai pas peur , je te forcerai à rien je suis pas comme sa , viens , je te jure sur ma vie que je ne te toucherai pas si tu ne le veux pas , Jolie femme au cheveux rose ♥

Il était doux avec elle. Mais Mathilda ne savait pas si elle pouvait vraiment lui faire confiance, puis, elle se dit qu'après tout le pensionnant n'allait pas non plus accueillir des violeurs sous son toit et qu'elle pouvait essayer de se fier à lui, juste pour voir ou ça la mènerait. Alors elle craquas et se jetas dans ses bras. Enfin, pas littéralement parce qu'elle pris tout son temps, mais elle le fit quand même. S'approchant, elle s'assit juste à coté de lui et posa sa tête sur son épaule en fermant les yeux. Pour une fille ordinaire le geste aurait pu être banal, voir ridicule, mais pour Mathilda s'était une grande victoire. Elle pris ses deux mains dans les siennes, les serrant fort, mais pas trop pour éviter de lui faire mal. Elle se sentait mieux d'un coup, comme si on lui avait retiré un poids immense des épaules.

Merci...

Ce n'était peut-être qu'un seul mot pour lui, mais pour elle ça voulait tout dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mar 10 Avr - 17:18

Il l'a regard toujours aussi doux , le sourire réconfortant . Seth sentait et voyait la méfiance dans ses gestes et dans son regard puis il continuait de la regarder , l'encourageant a venir . Mathilda vint a son rythme contre lui enfin mains dans mains , assis l'un a coté de l'autre , tête contre épaule . Il lui sourit et l'enlaça :

- pourquoi t'as si peur, beauté ?

Seth la calina , et sourit , il voulait faire quelque chose pour elle , elle avait ll'air si mal et mal à l'aise avec les hommes :

- on t'as déjà fais du mal ma puce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Jeu 19 Avr - 20:52

- Pourquoi t'as si peur, beauté ?

Mathilda fit une petite grimace et ravala sa salive avant de se redresser pour le dévisager. Son regard traduisait beaucoup trop ses sentiments, et, intérieurement elle se mordis la langue pour éviter de lui répondre : "C'est si évident que ça ?!" et se contenta de faire signe que tout allait bien de la tête. Maintenant qu'il semblait intéressé par l'idée de découvrir son terrible secret elle avait l'impression qu'il allait la harceler jusqu'à ce qu'elle lui réponde, et, elle n'aimait pas du tout cette perspective!

- on t'as déjà fais du mal ma puce ?

Dans le mile! Mathilda changeas littéralement de couleur et devint blanche comme un linge. Comment avait-il fait pour deviner aussi vite?! Quelqu'un le lui avait-il dit?! S'était-il renseigné à son sujet?! Car il était impossible pour la jeune fille d'imaginer un instant que l'on puisse deviner aussi vite sa gène. Elle fit non de la tête et se releva d'un bond.

Non. Tout va bien!

Puis, hâtivement, elle parcouru les quelques mètres qui separaient le lit de la porte et ouvris celle-ci à la volée. Puis, ne jetant même pas un regard derrière elle, elle sortis et claqua la porte. Elle espérait qu'il se passerais quelque chose. Qu'un mur s'écroule sur elle, ou même qu'elle se fasse poignarder là sur le champs mais rien, alors, les jambes tremblantes elle commença à avancer. Mais quelques pas à peine et elle s’effondrait en larme, s’adossant à l'un des murs pour éviter de tomber.

Je suis ... Trop nulle !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Lun 23 Avr - 12:18

Seth sentit la peur de cette fille l’envahir. Il l’a regarda dans les yeux, doux mais malgré ça , elle s’était décaler de lui et s’était précipiter pour ouvrir la porte de sa chambre et s’en aller . Seth haussa un
sourcil, complètement déconcerté … Il fixait un petit moment la porte qu’elle avait franchis hier soir pour dormir avec lui dans son lit et cette même porte qu’elle venait de refranchir pour partir loin de lui. Avait – il dit quelques choses de travers ? ou.. Qu’il n’aurait pas dû dire ? Ça malheureusement… Il n’en savait rien. Seth baissa les yeux, puis la tête, il culpabilisait car il savait que s’était de sa faute… Il soupira, puis ça
faisait deux fois , qu’une porte le sépare d’une fille qu’il l’appréciait beaucoup, enfin, qui lui plaisait quoi… Puis c’était c’est deux même fille qui avait l’air d’être insensible à son charme, alors que à l’extérieur, il avait toujours des filles qui lui courraient après et il avait toujours une belle petite amie. Puis pour dire vrai, c’était la même depuis 4 ans … Mais il y a maintenant 6 mois, alors qu’il était vraiment sincère quand il disait l’aimer, Seth la vit dans les bras de son meilleur ami… Ils rompurent donc, il ne chercha même pas le comment du pourquoi et surtout depuis quand… Il s’en alla simplement, dégouter. Mais maintenant qu’il était dans ce lycée, il se sentait incroyablement seul, puis cette petite histoire avec Sae n’arrangea rien, ce fut bien le contraire. Seth est en vérité, très sincère et sincèrement sensible x) Il ne veut pas d’une petite amie égoïstement, juste pour combler sa solitude, non il en veut une pour pouvoir aimer quelqu’un... Simplement.


Puis il se leva, s’habilla rapidement et s’assit a son bureau de chambre puis prit un papier et un crayon. Il fit ce que jamais il n’avait fait … écrire une lettre. Oui, il écrivit à l’intention de Mathilda, il lui écrivit son histoire avec cette fille, puis vers la fin il marqua qu’il lui avait écrit sa comme une confidence, car il ne l’avait dit à personne ; il écrivit même l’histoire avec Sae. Seth écrivit ensuite :


« […] tu sais je t’écris tout ça car je sens qui tu as quelque chose en
toi qui t’empêche de sourire et te sentir libre, je me suis dit que si moi je
me confiais, toi tu réussirais à te confier à moi , si tu le voulais bien , je
veux juste que tu te libère d’un poids pesant . Je le sens parce que tu te
méfie de moi … Jamais je ne te ferai de mal, je te le promets.


SETH MOON


Ps : Je me disais que … peut être … on pourrait sortir ensemble … et
apprendre à se connaitre
«



Puis plus tard ,il l’a fit glisser sous la porte de là chambre de sa belle et retourna dans sa chambre .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathilda Satsu

avatar

Messages : 80
Date d'inscription : 26/11/2011
Age : 22
Localisation : Lost school

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mer 2 Mai - 11:48

[On peux peut-être terminer sur ton message non?! Et on en refait un autre, ailleurs? Si tu veux je le commence]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seth R.Moon

avatar

Messages : 68
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 24

MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   Mer 2 Mai - 16:22

[ouai, fais le où tu veux , je te fais confiance Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le somnanbulisme, la plus grande excuse jamais inventée par mon cerveaux de blonde!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» Lettre d'excuse (Yami)
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» La Grande Marée Qui Surbmergera Le Monde! (Résultat Des Sondages #1) [Avec de jolies images pour Tar... Car sinon il comprend rien...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miroir :: L'intérieur du pensionnat :: Les chambres-
Sauter vers: