Entrez et devenez quelqu'un d'autre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]

Aller en bas 
AuteurMessage
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Dim 4 Sep - 14:13

Après son altercation avec la brune dans les rues, Chess s'était dirigée vers le cimetière. Pourquoi? Pour avoir un peu de calme, sans une nana sortie de nulle part qui lui donne des conseil à la noix de coco.

Elle parcourut les tombes des yeux et soupira. Sa soeur n'avait pas eu de tombe, elle. Elle vit quelques fleurs fraîches sur deux ou trois tombes, concluant que quelques personnes étaient passées peu de temps auparavant. Ce qu'elle aimait dans les cimetières, c'est que personne ne vous embêtait, personne ne vous parlait, à part les corbeaux et le vent dans les feuilles des arbres. En somme, si vous voulez être tranquille pendant un moment, autant aller au cimetière, même si l'ambiance n'est pas très joyeuse...voire pas du tout.

Ca pouvait paraître ridicule d'aller dans un cimetière simplement pour avoir la paix, mais Chess s'en moquait comme de son premier bavoir -qu'elle n'était même pas sûre d'avoir eu un jour-. Etrangement, elle n'avait pas envie de rentrer au pensionnat. Pour un peu qu'elle y retrouve cette fille, ça la mettrait vraiment en pétard, pour le coup.

Ne tentons pas le diable, elle n'avait pas envie de se faire remonter les bretelles par la directrice si elle démolissait une bonne moitié du bâtiment par simple colère. Mauvaise idée, très mauvaise idée.
Un corbeau se percha sur la branche de l'arbre au-dessus d'elle et croassa, un croassement qui résonna dans le silence.

-Karasu, naze naku no?
Karasu wa yama ni,
Kawai nanatsu no
Ko ga aru kara yo
, chantonna-t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 10 Sep - 19:14

Eya, allongée sur le toit d'un caveau -qui, d'aprés l'inscription, appartenait à la famille ...hrm...De Menilk, un truc comme ça-, ressassait son altercation avec le sosie de Chesselya. Elle n'avait vraimant pas été sympathique et, il fallait l'avouer, elle aurait peut-être du jouer les hypocrites. Au moins elle ne se triturerais pas autant les méninges avec cette dispute. Oui, elle aurait peut-être du lui répondre à l'affirmative, quitte à être parjure.

-Uletaj na kryl'jakh vetra (Vole sur les ailes du vent)
ty v kraj rodnoj, rodnaja pesnja nasha, (Tu es en terre natale, notre chanson de naissance)
tuda, gde my tebja svobodno peli, (Là, où nous t'avons facilement chantée,)
gde bylo tak privol'no nam s toboju. (Où nous étions tous si libres avec toi.), chanta-elle.

Elle sourit. C'était la berçeuse qu'elle chantait à Chesselya, quand elle était enfant. Avant, elle n'avait jamais compris les paroles, mais depuis qu'elle apprenait le russe au Pensionnat...
Elle aurait aimé venir au cimetiére pour une raison...disons...normale...Chesselya n'avait pas de tombe, Eya ayant farouchement refusé l'éventualité même de sa mort. Non, Chesselya n'était PAS morte!

-Et quand bien même, soupira Eya, et quand bien même...jamais je n'abandonnerais. J'ai survécu...j'ai survécu. Pourquoi pas toi, hein? J'aimerais pouvoir encore te parler, Chesselya, regretta-elle à voix basse, jouer avec Aiolia, manger du nutella, l'embêter à te faire ton lit en portefeuille, t'accompagner au lycée...t'aider à faire tes devoir et faire exprès de te donner une mauvaise réponse pour voir si tu suis...et puis retrouver des grenouilles dans mon lit parce que tu t'es vengée, sourit-elle, ou encore du cirage dans mes chaussures...tu te souvient la fois ou j'ai cherché mon manteau une heure avant que tu me rappelle que je l'avais sur le dos? (Elle émit un gros soupir) Tu me manque, petite soeur, acheva-elle, un sanglot rauque dans la voix.

Ne pas pleurer...ne pas...

-Karasu, naze naku no?
Karasu wa yama ni,
Kawai nanatsu no
Ko ga aru kara yo...


-WUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGHHHHHHHHHH!!!, hurla Eya, effrayée, en sursautant violement.

Et, évidement, étant allongée sur un des côtés du toit du mausolé, elle bascula dans le vide et attérit tête la première dans...un buisson d'aubépine, vie de merde!

https://www.youtube.com/watch?v=u3dZOqPHN6k

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Mar 13 Sep - 10:07

-WUAAAAAAAAAAAAAAAAAAAARGHHHHHHHHHH!!!

Ce cri, ou plutôt ce hurlement, suivi d'un grand bruit de chute, fit sursauter Chess comme si on l'avait électrocutée avec un fer à friser pendant qu'elle prenait sa douche. Elle haussa un sourcil en voyant une forme non-identifiée, bruyante et remuante, à moitié engoncée dans un buisson d'aubépine.

Aie. De l'aubépine. C'est bien connu: l'aubépine, ça a des aiguilles. Ca pique. Donc ça fait mal. Et accessoirement, vous vous emmelez les cheveux dedans quand vous y tombez la tête la première, ce qui était le cas de cette fille. Comme quoi, ya pas-douée et pas-douée.

Elle s'approcha, et en voyant la jeune fille les quatre fers en l'air, emberlificotée dans les branches, elle ne put retenir un monumental fou rire.
Vous imaginez le spectacle: une gamine en fauteuil roulant, qui rigole comme une baleine à en avoir les yeux larmoyants, en plein cimetière. Sacré tableau.

Toujours en riant à moitié, elle démêla les cheveux bruns de la fille, qui s'étaient pris autant que possible dans les branches de l'aubépine. Elle lâcha deux ou trois jurons à faire rougir un charretier en se débattant avec les feuilles qui semblaient vouloir à tout prix lui faire un câlin.

-Pfiiiouh! J'ai jamais vu un buisson d'aubépine aussi affectueux!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Dim 18 Sep - 18:08

-Mééééééééééééééâïïeuuuuuuuuuuuuuuuuh!!! , protesta Eya tandis que la personne qui l'avait fait à moitié mourir de trouille -et un cimetière, c'est pas un endroit pour mourir, merde! C'est un endroit pour y être enterré et, de préférence, mort!- se bidonnait allégrement devant le tableau impayable qu'elle devait former.
Y'en avait des vaches, quand même!
La jeune femme se débattit dans le buisson, s'emberlificotant les cheveux dans les épines (pu***) et s'écrochant la peau. Et l'autre qui se marrait toujours!

-Pfiiiouh! J'ai jamais vu un buisson d'aubépine aussi affectueux! , glissa l'inconnue après lui avoir démélé les cheveux et lâché des horreurs à en faire rougir Camus du Verseau.

Cette voix...mais non, mais merde, mais elle la pourchassait ou quoi? Quelles chances y avait-il pour qu'elle se retrouve de nouveau avec la jeune fille à qui elle venait de passer un savon monumental deux heures plus tôt? C'était pas possible, la loterie de la vie était truquée ou quoi?! Ou alors le destin lui envoulait personnellement, c'était impossible, autrement!

"Kami-sama, je vous hais!", pensa Eya en se débattant de nouveau avec cette (bip) de plante à la (bip) qui la faisait (bip) sévére, (bip) de (bip) de (bip) -pourquoi y'a tant de bip? J'ai le droit de dire (bip), quand même? Ah non...Merde (bip) hahaha, j't'ai eu! Hem, pardon.

Enfin, elle réussi à s'extirper de la masse de chlorophyle qui aurait flanqué les pétoches à Végéta, et, histoire de bien se venger, lui asséna un grand coup de bâton en jurant en russe. PAN, en plein dans la verdure! Non mais!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Jeu 22 Sep - 14:18

[haha la référence à point culture XD]

Une fois la fille dégagée de la masse de feuilles, épines et tutti quanti, Chess écarquilla les yeux. Allons bon, mais elle était maudite ou quoi? A moins que le destin ne se soit amusé à leur coller des aimants dans le dos à toutes les deux. M'enfin quoi qu'il en soit, le fait était qu'elle se retrouvait encore face à cette fille...dont elle ne connaissait même pas le nom, en fait.

-Ah tiens, c'est toi! Comme quoi le monde est petit, fit-elle avec légèreté.

Elle avait décidé de ne pas lui tenir rigueur de son "engueulade" de la dernière fois. Une première, pour elle qui était habituellement si rancunière. Mais bon, un peu de changement de temps en temps, c'était pas la mort du p'tit cheval!

-Pas trop de casse?, demanda la jeune fille.

Simple question rhétorique, car elle n'attendait pas vraiment de réponse. Elle laissa un moment son regard vagabonder dans le ciel. Cette fille lui rappelait invariablement des souvenirs lointains qui la rendaient nostalgique.

*Haaa...qu'est-ce que j'aurais aimé encore te voir te gameller à l'entrée, parce que tu loupais toujours la marche... Que tu m'aides à mes devoirs, que tu me taquines, et que je me venge en te chatouillant ou en te mettant des trucs bizarres dans tes couvertures... Je me rappelle encore la fois où j'avais mis des crapauds dans tes bottes...t'avais poussé un hurlement à réveiller tout le quartier. C'est dommage que je ne puisse plus te faire de sales blagues, hein, grande soeur? Ca me manque...*

Elle cligna des yeux et reprit pied sur terre. Woah, 'fallait vraiment qu'elle arrête de partir dans ses pensées comme ça. Surtout dans ce genre de pensées. En plus, depuis l'incendie, elle faisait toujours le même cauchemar...c'était usant.

-Au fait, je t'ai même pas demandé ton nom?, dit-elle en reportant son attention sur son interlocutrice.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 24 Sep - 12:08

-Ah tiens, c'est toi! Comme quoi le monde est petit, sifflota l'autre argentée.

"Bah, oui, c'est moi. Et le monde n'est pas petit, j'ai juste la poisse! Ah, comme le monde est...NOOOOOOOON, PAS LA CHANSON DISNEY!!!", crisa intérieurement Eya en se prenant la tête entre les mains, désespérée par ses références...disons...spéciales.

-Pas trop de casse?

Rien qu'au son de la voix du sosie de Chesselya, Eya sû qu'elle n'attendait pas de réponse. Mais, en bonne râleuse invertérée (et non invertébrée, hein! Eyas Larvus, OK, mais pas à ce point!) elle ne put s'empêcher d'ouvrir sa grande g(bip!) -tiens, il est toujours là, lui...- :

-Ouais nan, ça va, sauf que j'ai des épines partout, des égratignures et une vie de merde même pas sous garantie!!!!

Et puis zut quoi! Comment ça une vie sous garantie? Ca s'achéte même pas, ces trucs là...quoique, une mére porteuse...

-Au fait, je t'ai même pas demandé ton nom?

"Non, en effet, tu ne me l'a pas demandé", cingla mentalement Eya en fronçant les sourcils "Et arrêtez de toujours m'interrompre quand je parle, c'est usant!"

-J'm'appelle Eya Kyôki. Et toi? , demanda-elle du tac au tac.

Toujours renvoyer la politesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 24 Sep - 13:40

[aah comme le monde est peetiiit xP c'était pas le Roi Lion ça? Toute mon enfance^^]

-Ouais nan, ça va, sauf que j'ai des épines partout, des égratignures et une vie de merde même pas sous garantie!!!!

Une vie sous garantie? Ca existait ça? Non, pas trop, non... Et même si ça existait, où l'acheter, franchement?

Mais la question n'était pas là. L'interlocutrice de notre petite hémiplégique (note: hémiplégie: défaut de commande volontaire complète ou partielle affectant une moitié du corps à la suite d'une lésion des centres moteurs d'après notre ami à tous, Wikipédia) semblait criser intérieurement -ce qui n'est pas forcément très bon pour la santé-.

-J'm'appelle Eya Kyôki. Et toi?

Aah, bon, enfin une réponse claire, nette et préci...attendez une minute. Elle avait dit quoi, là? Chess pâlit et crut qu'elle avait mal entendu. Mais non, c'était bien ça. Soit cette fille lui faisait une blague, soit elle disait vrai. Précisons tout de suite que l'argentée penchait beaucoup pour la première option. Mais en y réfléchissant bien, elle avait dit "Eya" non? Alors ce n'était pas possible qu'elle soit ça soeur, n'est-ce pas? Oui, elle avait juste mal entendu, n'est-ce pas?

Petit raccord...si cette fille s'appelait bien "Eya"...alors c'était celle-là même qu'elle avait rencontré dans les cachots, n'est-ce pas? Oui, c'était bien ça, c'était sûr et certain.

-Ah d'accord! Je ne m'attendais pas à te trouver là, rit-elle. Moi c'est Chess!

[oui, car je précise que ce rp se passe après celui des cachots =) donc, en suivant la logique, Eya et Chess se sont déjà rencontrées ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 24 Sep - 15:25

[Non, "Le monde est petit" est la chanson qu'ils te passent en boucle dans une attraction à Disney et qui te rentre tellement fort dans le crâne que pendant deux semaines tu l'a aussi en boucle -_-. Enfoirés! Mais, oui, c'est aussi dans le Roi Lion]

Eya haussa un sourcil en voyant la jeune fille l'inspecter presque sous toutes les coutures, un air circonspect accroché au visage. Or, elle voulut lui lancer un "Quoi? J'ai un nez en trop" agressif, la jeune fille lui coupa la parole -décidément!-:

-Ah d'accord! Je ne m'attendais pas à te trouver là, rit la jeune fille. Moi c'est Chess.

Bug.
Oui, bug.
On parlait bien de Chess, là? La Chess-Kitten qui balançait des éclairs à tout va dans le pensionnat, la Chess qui l'avait à moitié tuée dans les cachots?!

-Kitten? Woah! Bah merde alors, si c'est pas une coïncidence!

Heu...ouais, elle aurait juste pas imaginé la si agressive, railleuse et dangereuse Chess en fauteuil roulant... ca ne la diminuait pas -et Eya n'était pas suffisement folle et méprisante pour sous-estimer un hémiplégique (ils ne pouvaient certe pas te botter les fesses mais pleins d'autres truc pas sympa)- mais ça choquait quand même un minimum. Hébah...

-Et donc...qu'estce que tu viens fiche là, alors? Je sais: Méle toi de tes fesse! Reçu 5/5, rit-elle nerveusement en se frottant la nuque.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 24 Sep - 16:27

-Et donc...qu'estce que tu viens fiche là, alors? Je sais: Méle toi de tes fesse! Reçu 5/5

Chess émit un léger rire en voyant la mine ébahie d'Eya:
-Oui, je sais, ça doit te faire bizarre de te retrouver en face d'une handicapée.

Elle avait presque craché le dernier mot. Elle détestait qu'on la qualifie d'handicapée, et elle détestait employer ce mot pour elle-même, mais que dire d'autre pour définir quelqu'un en fauteuil roulant?

Elle aurait voulu ne pas finir comme ça, mais maintenant que c'était fait, il ne lui restait plus qu'à accepter son sort. Elle savait pertinemment que rien ne pourrait guérir ses jambes.

-Ce que je fais ici? Hmm...rien de spécial, je dirais. Je me calme, sourit-elle. Et je me remets en question. A propos de ce que tu as dit tout à l'heure...et de ce que je crois. Non que je veuille encore provoquer ta colère, mais sache que mon coeur m'a trompé bien trop de fois, pour que je lui fasse encore confiance. Je sais qu'il n'y a rien de pire que l'acceptation, mais que veux-tu que je fasse d'autre? Toi qui sembles posséder le don de la vérité absolue, ironisa-t-elle, dis-moi comment je devrais me comporter, Eya...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Dim 2 Oct - 20:24

-Oui, je sais, ça doit te faire bizarre de te retrouver en face d'une handicapée.

Et zuuuuuuuuuuuuuuuut! Mais non...enfin, si, un peu, mais juste une petite seconde, hein. Une toute petite mini micro chipoutoute seconde. Une toupininette petite secondounette de rien du tout! Pas de lézard (où ça?). Eya allait répondre quand -et y'en a marre, sérieux!- Chess lui coupa la parole:

-Ce que je fais ici? Hmm...rien de spécial, je dirais. Je me calme (Bah t'a bien choisi ton coin, tiens). Et je me remets en question. A propos de ce que tu as dit tout à l'heure (Bon sang, moi et ma grande...)...et de ce que je crois. Non que je veuille encore provoquer ta colère (trop tard), mais sache que mon coeur m'a trompé bien trop de fois, pour que je lui fasse encore confiance. Je sais qu'il n'y a rien de pire que l'acceptation, mais que veux-tu que je fasse d'autre? Toi qui sembles posséder le don de la vérité absolue, dis-moi comment je devrais me comporter, Eya...

Le ton carrément ironique de Chess suffit à hérisser complétement Eya, à l'instar d'un porc-épic devant un gros chien. Elle ne dût de ne pas lui répondre vertement qu'au fait qu'elles se trouvaient dans un cimetiere. Et, dans un cimetiere, non seulement il faut être mort pour être résident permanent mais il faut, en plus, être silencieux! Vie de merde!

-A ta place...hn...je demanderais aux gars de l'hosto s'ils ne se sont pas plantés. Je leur ai demandé, moi. Ils ont dis que, enfin de compte, ils en savaient rien...c'est après ça qu'ils m'ont envoyée à..., elle s'interrompit en se rendant compte que Chess n'était pas au courant de son séjour en hopital psychiatrique,... aucune importance, finalement, éluda-elle. J'ai élevé ma soeur. C'est limite si c'est pas moi qui ai du aller la chercher à la maternité. J'ai toujours été là...sauf ce jour-là...alors je m'en veux... j'ai pas pu la sauver, Chess...ça me hante...mais j'sais qu'elle est toujours là, quelque part. Alors je cherche...tu ferais mieux de faire de même. Et si tu crois vraiment que ton coeur te trompe, c'est faux! On appelle ça l'instinct fraternel -oui, ça existe- alors, à moins que tu n'en sois dénuée, je crois que tu as tes chances de retrouvert ta soeur, toi aussi, avança-elle gentillement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Lun 3 Oct - 14:24

[...]J'ai élevé ma soeur. C'est limite si c'est pas moi qui ai du aller la chercher à la maternité. J'ai toujours été là...sauf ce jour-là...[...]

Chess haussa un sourcil et laissa échapper un petit rire:
-C'est drôle, j'ai l'impression qu'on a vécu exactement la même chose!

C'était vrai que, plus elle y pensait, plus elle avait l'impression que sa soeur et Eya étaient la même pers...oh non alors! Mais qu'est-ce qu'elle pensait, là? Faudrait qu'elle arrête de se faire des films. Elle avait encore un esprit d'enfant...n'importe quoi.

-Moi c'est pareil, sourit-elle. Ma soeur a toujours été avec moi...c'était ma seule famille... Mais...ce jour-là...si je n'avais pas été là...elle serait encore en vie. Et même...

La jeune fille s'interrompit et se concentra sur une seule et unique chose. Ne pas pleurer. Surtout pas. Elle n'avait pas envie de pleurer. Ou plutôt, elle ne voulait pas pleurer.
-...même si elle était encore en vie...qu'est-ce qu'elle dirait si elle me voyait comme ça? Je ne suis plus celle que j'étais...je ne ressemble plus à rien... Je suis sûre qu'elle ne me reconnaitrait pas... Et si, comme tu le dis, elle était vivante...si elle disait "non, cette fille n'est pas Chesselya"...Oups!

Elle se plaqua les mains sur la bouche, estomaquée par sa propre imprudence. Qu'est-ce qui lui avait pris de dire son vrai nom? Ouhlà, comment Eya allait-elle réagir...?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Lun 3 Oct - 18:13

-...même si elle était encore en vie...(bon sang, pourquoi 'faut qu'j'ai le nez qui pique) qu'est-ce qu'elle dirait si elle me voyait comme ça? Je ne suis plus celle que j'étais...je ne ressemble plus à rien (Non, n'éternue pas...)... Je suis sûre qu'elle ne me reconnaitrait pas... Et si, comme tu le dis, elle était vivante...si elle disait "non, cette fille n'est pas...

-ATCHOUM!!!!

Et si! Elle avait éternué. Et comme si ça suffisait pas, il avait fallu qu'il y ai un poteau devant elle. Pile poil là ou il ne fallait pas. Sous l'impultion de l'éternuement, la tête d'Eya avait été projetée en avant et avait été faire connaissance avec ce fichu réverbére. Résultat: le "Bing" se répercutant dans son petit crâne l'avait empêchée d'entendre la suite. Fichue allergie! Fichu pollen!

-Aïeuh, protesta-elle en se massant le front.

Puis elle avisa l'ai catastrophé de Chess.

-Bah quoi?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Mar 4 Oct - 16:54

-Bah quoi?

Bon, elle n'avait pas l'air d'avoir entendu...oouuuuff!! Catastrophe évitée!

-Rien, fit Chess en secouant la tête.

Et elle qui s'était juré de ne plus jamais utiliser son vrai nom...Eya ressemblait-elle donc tant à sa soeur qu'elle en avait été imprudente? Oui, peut être...ou pas. Elle n'en était pas sûre. Quoi qu'il en soit, son interlocutrice lui était vraiment familière, tant par la voix que par les actions.
Sa soeur aussi était vraiment trop maladroite, rien que le fait d'y penser lui donnait envie de rire.

-Dis-moi, elle était comment ta soeur?, demanda l'argentée avec curiosité.

Puis elle se rappella qu'Eya ne voulait peut être pas en parler, et de peur qu'elle y voie une curiosité mal placée, se reprit rapidement:
-Ah euh...si tu n'as pas envie de répondre...ne te forces pas hein...

[désolée c'est court, la longueur de mon prochain message dépendra de ta réponse x)]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Jeu 6 Oct - 19:36

-Rien...

Oh, zut. Et un kitten en mode déprime, un. Eya avait l'impression d'avoir loupé un truc important, très important...quelque chose qui aurais pu la mettre sur une piste tangible -la première depuis un an-, sur une piste de sa soeur. Elle retint un gros soupir. Maudite allergie!

-Dis-moi, elle était comment ta soeur?

La brune se permit un petit sourire. Avec ses yeux brillant d'une légére curiosité, ses cheveux platine et son petit air ingénu sans le vouloir, Chess semblait être le portrait craché de Chesselya...minute! La vache, ce que ces prénoms étaient proches! Mais kitten se reprit très vite, visiblement confuse:

-Ah euh...si tu n'as pas envie de répondre...ne te forces pas hein...

-Nan, ça va, s'entendit-elle répondre.

Mais nonheu!!! Mais depuis quand sa bouche se mettait à parler toute seule? Bah, certainement depuis qu'elle avait perdu la notice -et, accéssoirement, les pédales.
Bon, bah puisque le sujet était lançé, elle se lança:

-Bah...ma soeur...elle à cinq ans de moins que moi, peut-être six, je m'en fiche...elle te ressemble beaucoup, voilà pourquoi j'ai cru...enfin bref...

Les mots venaient plus facilement à mesure qu'elle parlait, éveillant des souvenirs:

-Quand elle était gamine, tous les dimanche, elle venait me voir et elle me disait "G'and-soeur, tu me fais de la tisserie? Tu me fais de la tisserie, siteplait? Siteplait, je serais sage!". Alors je sortait le tablier à grenouilles, je le lui donnait et on passait notre journée à faire des gâteaux. La nounou disait qu'on allait avoir sa peau à cause du choléstérol, rit-elle en se souvenant de la brave portugaise qui l'avait aidée à gérer le petit montre qu'était sa soeur. Elle adorait passer ses journée dans mes jambes, à me regarder réviser, à me montrer qu'elle faisait tout comme moi. Puis, quand elle à grandit, on à commençé à faire les sales gosses. Batailles rangées d'insultes pour de rire, de surnoms ridicules -tu comprends d'ou ça viens, la manie-, jeux d'eau, lits en portefeuille, crapauds dans les bottes...bref, on s'adorait...et puis...et puis j'ai eu l'idée stupide de faire un feu de camp sauvage pour son anniversaire...

Elle se cacha la tête dans les mains, tentant de retenir ses larmes.

-A cause de moi... Kami-sama sait ce qu'elle est devenue...la seule et unique fois ou je l'ai perdue de vue, il à fallut que ce soit ce jour-là, hoqueta-elle. C'est de ma faute, Chess...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Sam 8 Oct - 14:46

-Quand elle était gamine, tous les dimanche, elle venait me voir et elle me disait "G'and-soeur, tu me fais de la tisserie? Tu me fais de la tisserie, siteplait? Siteplait, je serais sage!". Alors je sortait le tablier à grenouilles

*Tiens, le tablier à grenouilles? Ma soeur avait le même...*, songea Chess, intriguée.
Et puis elle avait le vague souvenir que sa grande soeur lui faisait souvent des gâteaux. Coincidence?

-je le lui donnait et on passait notre journée à faire des gâteaux.

*Souvent ratés, d'ailleurs, dans mon cas*, ricana mentalement la jeune fille en se souvenant du nombre de gâteaux qu'elle avait fait brûler quand elle était petite.

-Elle adorait passer ses journée dans mes jambes, à me regarder réviser, à me montrer qu'elle faisait tout comme moi.

Oui, c'était sûr, quand elle était loupiotte, elle passait son temps à coller aux basques de sa soeur...même si parfois ça prenait des proportions assez délirantes... Aie, les petites soeurs étaient peut-être toutes comme ça, mais elle, elle avait vraiment été...ingérable. Du loin qu'elle s'en souvenait bien sûr.

-Puis, quand elle à grandit, on à commençé à faire les sales gosses. Batailles rangées d'insultes pour de rire, de surnoms ridicules

*Tiens, ça me rappelle vraiment...*, commença en pensée l'handicapée.

-jeux d'eau, lits en portefeuille, crapauds dans les bottes...bref, on s'adorait...

Des crapauds dans les bottes? Ma parole, mais la soeur d'Eya avait exactement les mêmes façons d'emm...d'ennuyer le monde qu'elle! A moins que...non, impossible.

-et puis...et puis j'ai eu l'idée stupide de faire un feu de camp sauvage pour son anniversaire...

*Feu de camp sauvage?! Attends, je rêve ou quoi?*

-A cause de moi... Kami-sama sait ce qu'elle est devenue...la seule et unique fois ou je l'ai perdue de vue, il à fallut que ce soit ce jour-là. C'est de ma faute, Chess...

Minute...deux minutes de réflexion...BUG. Attends, y'avait vraiment quelque chose qui clochait. Ca n'allait pas du tout. Vraiment pas. Mais pourquoi diable cette description était l'exacte réplique de ce qu'elle avait vécu avec sa soeur?! C'était impossible. Impossible. Non.

Pâle comme un fantôme, Chess n'arrivait pas à articuler un seul mot, complètement choquée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Dim 9 Oct - 15:30

Aussi étrange que ça puisse lui paraître sur le moment, se confier à Chess lui faisait du bien. En tout cas, ça la soulageait mieux que de parler aux psychiatres de l'asile, qui lui imposaient de parler de sa soeur au passé sous peine de lui interdire la sortie de cette maison de fous! Alors que là...ça la faisait revenir, encore un peu, juste un tout petit peu.

Puis elle remarqua le teint anormalement pâle de sa vis-à-vis et ses yeux dilatés à l'extrême. Oulà...
Elle nous faisait quoi, là, Kitten? Une crise d'hypoglicémie?

-Kitten? Oy, Kitten? Ca va? T'es toute pâle, s'inquiéta Eya.

Elle lui posa son bras -blessé- sur l'épaule, grimaçant légérement à cause du petit tiraillement/pincement que lui causa sa brulure.

-Kitten?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   Lun 10 Oct - 13:18

-Kitten? Oy, Kitten? Ca va? T'es toute pâle

Non, ça n'allait pas. Ca n'allait pas du tout. Ce dont Chess était en train de se rendre compte bouleversait tout ce qu'elle croyait, et détruisait son univers en mille morceaux. Elle n'arrivait pas à articuler un seul mot, sa gorge était bloquée, elle peinait même à respirer.

-Kitten?

Pas ce surnom ridicule. Non. C'était impossible. Ca ne se pouvait pas! Les morts ne revenaient pas à la vie, pas plus que le beurre ne poussait sur les arbres! Mais alors quoi? Un fantôme? Non, elle venait de poser la main sur son épaule, ce n'était donc pas un revenant. Une vision? Un rêve?

Oui, c'est ça, elle était encore en train de rêver, elle allait se réveiller et tout reviendrait à la normale. Elle se pinça, mais non, elle était bien réveillée, tout était vrai.
C'était impossible.
Non.
C'était un mensonge! Un mensonge!

-M...mais c'est pas...possible, balbutia-t-elle, encore plus pâle, sous le choc. Tu...tu es morte!!

Et de s'évanouir aussi sec, du fait du choc émotionnel qu'elle venait de subir.

[la suite à l'hôpital, et c'est toi qui commences =P]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Karasu, naze naku no? [suite des rues, pv: Eya]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Defi pour futurs maires: les marches publics dans les rues
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» La realite des enfants des rues, article du Sun-Sentinel
» Garage des rues : véritable casse-tête !
» Karasu-Tengu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miroir :: La ville :: Le cimetière-
Sauter vers: