Entrez et devenez quelqu'un d'autre...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Lun 24 Oct - 14:53

La plage... Eya inspira profondément l'air du large, tentant tant bien que mal de se remettre les idées en place. Sa soeur...sa propre soeur était handicapée, dotée d'une double personnalité et était la personne qu'elle pouvait presque le moins voir en peinture du pensionnat -presque parce qu'Eya est civilisée et aime bien tout le monde. Et elles se retrouvaient ici, comme si de rien n'était. La brune se tortilla un peu, extrêment mal à l'aise. Cette situation lui semblait aussi irréelle que déplacée.

Elle ouvrit la bouche pour parler, mais les mots lui manquaient. Elle décida donc de se taire et regarda obstinément l'horizon, complétement déboussolée.

-Tu es en terre natale, notre chanson de naissance
Là, où nous t'avons facilement chantée,
Où nous étions tous si libres avec toi
, chuchota-elle.

C'était plus fort qu'elle, à chaque fois qu'elle était mal à l'aise, il fallait qu'elle chante. A croire qu'être la manipulatrice du son devait déteindre sur sa personnalité...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Lun 24 Oct - 16:04

-Tu es en terre natale, notre chanson de naissance
Là, où nous t'avons facilement chantée,
Où nous étions tous si libres avec toi


Chess haussa un sourcil. Elle reconnaissait l'air de cette chanson qu'Eya venait de fredonner. C'était la berceuse que lui chantait sa soeur quand elle était petite!
Elle se concentra, et finit par retrouver, dans les tréfonds de sa mémoire, les paroles, dont elle se souvenait vaguement.

-Uletaĭ... na krylʹyakh vetra...
Ty v kraĭ rodnoĭ... rodnaya pesnya nasha...
Tuda... gde my tebya.. svobodno peli
Gde bylo tak privolʹno... nam s toboyu
, fredonna-t-elle à son tour d'une voix mal assurée, car elle ne chantait que très peu, et que le russe n'était pas une langue qu'elle maniait facilement. Sans compter que ce souvenir datait, elle n'était donc pas certaine à 100% que c'était exactement ça.

-Tam pod znoĭnym nebom...
Negoĭ vozdukh polon...
Tam pod govor... morya...
Dremlyut gory v oblakakh...
, continua la jeune fille avec un peu plus d'assurance, tout en fixant l'horizon où le soleil commençait à se noyer dans la mer.

Puis elle s'arrêta et se tourna vers Eya:
-Tu chantes la suite? J'ai un trou de mémoire, avoua-t-elle avec un rire. Et puis je préfère quand c'est toi.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Lun 24 Oct - 16:51

Dire qu'Eya était sur le cul était un doux euphémisme. Depuis quand Chesselya chantait russe? Les paroles exactes, en plus! Une bouffée de nostalgie envahit "Banshee", terreur du pensionnat, celle que tout le monde -mis à part deux ou trois courageux- évitait . Décidément, elle était devenue bien plus sensible qu'avant...

-Uletaĭ... na krylʹyakh vetra...
Ty v kraĭ rodnoĭ... rodnaya pesnya nasha...
Tuda... gde my tebya.. svobodno peli
Gde bylo tak privolʹno... nam s toboyu
, chanta Chess avant de prendre de plus en plus d'assurance.Tam pod znoĭnym nebom...
Negoĭ vozdukh polon...
Tam pod govor... morya...
Dremlyut gory v oblakakh...


Eya détourna le visage, essayant d'éviter de montrer ses larmes à Chess.

-Tu chantes la suite? J'ai un trou de mémoire (Roh! Non hein!). Et puis je préfère quand c'est toi (Merci pour mes chevilles), rigola sa soeur.

La brune eut un petit sourire, sécha ses larmes -avec son bras brulé-, grimaça -à cause de la douleur- et s'éclairci la voix. Comme avant.

-Tam tak yarko solntse svetit ,
Rodnye gory svetom zalivaya ,
V dolinakh pyshno rozy rastsvetayut
I solovʹi poyut v lesakh zelenykh.
Tam , pod znoĭnym nebom ,
Negoĭ vozdukh polon ,
Tam pod govor morya
Dremlyut gory v oblakakh ;
Uletaĭ na...krylʹyakh vetra
Ty v kraĭ...rodnoĭ , rodnaya pesnya nasha ,
Tuda , gde my tebya svobodno peli ,
Gde bylo tak...privolʹno nam s toboyu...

Puis elle s'arrêta.

-Je peux pas...je peux plus, 'Lya. Je peux plus, avoua-elle, la voix enrouée de sanglots.

Bon sang, si en plus elle se transformait en pleurnicharde!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mar 25 Oct - 15:04

En écoutant Eya, Chess crut revenir quelques années en arrière, du temps où tout allait bien, où sa soeur lui lisait des histoires et lui chantait des chansons avant de dormir.

Elle ferma les yeux et se balança au rythme de la berceuse. Puis le chant s'interrompit et elle leva les yeux vers Eya, plus étonnée qu'autre chose.

-Je peux pas...je peux plus, 'Lya. Je peux plus.

-Rroh non, pleure pas ou je vais m'y mettre aussi!, plaisanta-t-elle avec un petit sourire forcé. Je te préfère quand tu souris.

Elle fixa Eya un instant, réfléchit, et, avec un grand sourire malicieux, se mit à la chatouiller impitoyablement, comme quand elle était petite.

-Allez rigole!, s'exclama-t-elle.

Elle se sentait à nouveau comme une gamine de cinq ans, qui n'a rien d'autre à faire de ses dimanches que d'embêter sa soeur à six heures du matin, en la chatouillant pour la tirer de son plumard. Elle n'avait pas de grenouilles sous la main pour en fourrer une dans les godasses ou les vêtements, alors bon...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mar 25 Oct - 17:40

Pourquoi pleurait-elle? Des années qu'elle n'avait pas pleuré, qu'elle n'avait pas évacué cette tension naturelle par des larmes?
L'incendie. La mort de Chesselya. Trois ans, bientôt quatre. Et maintenant...même si elle avait tant attendu cet instant, même si elle en avait rêvé...elle ne savait absolument pas quoi faire. Alors elle pleurait. Elle se sentait extrêment minable...

-Rroh non, pleure pas ou je vais m'y mettre aussi!Je te préfère quand tu souris.

Eya ne releva pas la plaisenterie, même si elle lui ôta un peu de poids dans le coeur puis...Chess se mit à la chatouiller férocement, avec un grand sourire malicieux. Ho, Eya était affreusement chatouilleuse, et Chess le savait! Traitresse! Bientôt, la malheureuse "Banshee" ne pu rien faire d'autre que se tordre de rire sur le sol en pleurant et suppliant à qui mieux mieux.

-Allez rigole!

-Méééééééééééééh!!!, tenta-elle de protester en s'étranglant de rire. Au secouuuuuuur, haleta-elle en se tortillant sur le sol.

Décidément, les vieilles manies...comme quand Chesselya tombait du lit -superposé- le dimanche matin et s'amusait à la réveiller. Et quand c'était pas les chatouilles, c'était le chaton sur la tête! Pauvre Aiolia, il devait avoir eu la trouille de sa vie la première fois qu'il l'avait vue au réveil. Eya se souvenait qu'elle n'avait pas réussi à faire sortir le chaton de sous l'armoire sous laquelle il s'était réfugié.
Enfin, Eya arriva à se dégager des chatouilles mortelles de sa soeur et lui hérissa les cheveux en riant avant de tomber les quatre fers en l'air dans le sable, presque morte de rire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Ven 28 Oct - 9:05

-Méééééééééééééh!!! Au secouuuuuuur

Chess éclata de rire en la voyant se trémousser pour tenter de lui échapper, puis fronça le nez quand Eya lui ébouriffa les cheveux, et protesta:
-Héééééé!!! Quand j'aurais besoin d'un coiffeur je t'appellerais!!

Puis, Eya se cassa la figure dans le sable. Et Chess, encore accrochée à elle, tomba avec en poussant un cri de surprise. Elle se retrouva le nez dans le sable et éternua bruyamment:
-WATCHAAAAAA!!! Ah purée, le sable!!

Et d'éternuer à nouveau, avant de réussir à s'asseoir et d'oter tout ce f**tu sable de son nez en se mouchant avec un magnifique bruit de trompette, qui aurait charmé un éléphant enrhumé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 14:05

-WATCHAAAAAA!!! Ah purée, le sable!!

Eya éclata de rire en entendant sa soeur éternuer bruyament. Ca lui avait manqué tout ça. Rire librement, s'amuser de choses qui semblaient pas drôles...mais ça ne durerais pas, après tout, Chess remplaçait Chesselya.

-Dis moi, Chesselya...comment...

Elle soupira. Le courage lui manquait, comme toujours. En fait, elle avait toujours été une lâche. "Comment ça va se passer". Cette simple question lui résonnait dans la tête, nouant son estomac et l'empêchant de profiter de la présence de sa soeur. Elle avait peur d'être en présence que quelqu'un d'à la fois affreusement étranger et parfaitement familier. Ce serais une sensation trop malsaine, pour elle comme pour Chess. Et quand on savait que la santé mentale d'Eya était plus que fragile... Eya soupira de nouveau.
Le psychiatre allait peut-être reprendre du service.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 15:37

-Dis moi, Chesselya...comment...

-...ça va finir, c'est ça?, compléta Chess avec un léger sourire.

Elle réfléchit un instant. Comment tout allait finir? Très bonne question. Elle n'en savait strictement rien. Enfin si, elle avait la réponse. Mais elle était trop dure à admettre. Bien trop dure. Bien trop cruelle. Bien trop triste.
Elle sentit sa lèvre inférieure trembler et elle dû se pincer pour se contenir. Elle ne devait pas, elle ne voulait pas, elle ne pouvait pas pleurer.

Elle s'était juré de ne plus pleurer. Et de toute façon, elle ne pouvait plus pleurer. Elle se devait d'être forte, même si elle en souffrait.

-Je ne sais pas...franchement, je ne sais pas, mentit-elle avec de bêtes trémolos dans la voix.

Puis, prise d'une inspiration subite, elle plongea la main dans la poche intérieure de sa veste, pour en sortir une peluche un peu de travers, cousue maladroitement, toute colorée, un peu noircie, et rit. Elle se souvenait encore le nombre de piqures qu'elle avait récoltées en fabriquant cette espèce de peluche un peu de travers. Elle n'avait pas pu la donner à sa soeur, à cause de l'incendie, et elle le regrettait.

Elle la tendit à Eya avec un sourire un peu gêné:
-Tiens, je l'avais faite pour toi. Désolée, elle a pris la suie avec ce satané incendie, mais elle est encore entière...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 16:05

Chess avait complété la phrase à sa place. De leur fratrie, Chesselya avait toujours été la plus forte, la battante, celle qui ne renonçait jamais quand ça servait leurs interêts. Eya avait toujours été effacée, calme, prête à défendre sa soeur au péril de sa vie. Quand on voyait ou ça l'avait menée...

-Je ne sais pas...franchement, je ne sais pas.

Chess avait l'air à deux doigts de pleurer. Eya soupira tristement. Elle savait ce que ça signifiait...mais cette option était tellement cruelle...monstueuse. Celle de faire semblant de rien, de vivre côte à côte en oubliant leurs liens. Eya et Chess devraient oublier qu'elles avaient eu une soeur qu'elles avaient cherchée ou pleurée et avencer sur une voie désormais séparée.
Soudain Chess lui tendit une peluche un peu mitée et brulée, mais encore en bon état, avec un sourire gêné:

-Tiens, je l'avais faite pour toi. Désolée, elle a pris la suie avec ce satané incendie, mais elle est encore entière...

Eya attrapa le morceau de tissus doux et encore un peu chaud avec la sensation de toucher un trèsor. Le dernier cadeau de sa soeur avant qu'elles ne redeviennent des inconnues.

-J'ai rien à t'offrir, avoua Eya tristement. Je pensais que ça ce réglerais autrement, à vrai dire. Tu crois que je regarde trop de films?, demanda-elle avec une pointe d'humour désespéré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 16:16

-J'ai rien à t'offrir. Je pensais que ça ce réglerais autrement, à vrai dire. Tu crois que je regarde trop de films?

Chess rit:
-Oh ben dans ce cas là, je ne suis pas mieux!

Puis elle perçut un sentiment qui montait en elle, en une vague irrésistible, un mélange de nostalgie, de tristesse, de joie, d'amour, comme de la lave qui remonte dans un volcan.

Un sentiment irrépréssible, qui l'étoufferait certainement si elle tentait de le renfermer en elle.

C'était la première fois qu'elle ressentait autant l'envie d'être rassurée, d'être calinée, comme un petit chat ou une gamine en mal d'affection.

La jeune fille se blottit contre Eya, comme quand elle était petite, et dit, avec un accent nostalgique de petite fille perdue:
-Dis ce que tu veux, mais là j'ai envie d'un câlin, maintenant tout de suite.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 17:04

-Dis ce que tu veux, mais là j'ai envie d'un câlin, maintenant tout de suite,
lui assura Chess en se blottissant contre elle presque d'autorité.

Eya sourit, amusée, et la serra contre elle, tendrement, comme autrefois. Ce réflexe de tendresse, de gentillesse, elle l'avait toujours gardée pour ses retrouvailles avec sa soeur. Elle commença à la bercer doucement, comme avant, en lui chantonnant des airs aux allures de berçeuses. Ca l'apaisait.

-Toki no mukou kaze no machi he (De l'autre côté du temps, il y a une ville du vent.)
Nee, tsureteitte (allez, prends moi avec toi)
Shiroi hana no yume kanaete (fait devenir réalité le rêve de la fleur blanche)
Amai yubi de kono te wo tori (Prends ma main avec des doigts doux,)
Nee, tooi michi wo michibite hoshii no anata no soba he (Allez, je veux être guidé sur la longue route vers toi.).

Elle continua à chanter comme ça longtemps, sans faire attention à ce qui se passait autour d'elles. Il n'y avait plus qu'elle et sa soeur. Seules. Ensembles. Enfin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 17:31

Chess se laissa bercer, puis joignit sa voix à celle d'Eya:
-Watashi wa suimin o mitai (Je veux voir le sommeil)
Suimin no kumo (Le sommeil des nuages)
Watashi wa yume no mukō-gawa o mite mitai (Je veux observer l'autre côté du rêve)
Anata ga watashi no tame ni kōchiku sa reta yume (Le rêve que tu as construit pour moi)

Le bruit des vagues faisait office de musique de fond, et la chanson de la brune faisait ressurgir de vieux souvenirs, de vieilles chanson qu'elle avait oubliées jusque là.

-Vole sur les ailes du vent
Tu es en terre natale, notre chanson de naissance
Là, où nous t'avons facilement chantée
Où nous étions tous si libres avec toi
, murmura-t-elle.

Puis elle regarda Eya et fit, des larmes dans la voix:
-J'aimerais te rendre ta soeur... Je suis désolée...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Dim 30 Oct - 17:47

-Watashi wa suimin o mitai
Suimin no kumo
Watashi wa yume no mukō-gawa o mite mitai
Anata ga watashi no tame ni kōchiku sa reta yume...
Vole sur les ailes du vent
Tu es en terre natale, notre chanson de naissance
Là, où nous t'avons facilement chantée
Où nous étions tous si libres avec toi.


Chess s'arrêta de chanter, "réveillant" Eya qui lui sourit gentillement.

-J'aimerais te rendre ta soeur... Je suis désolée...

La voix de Kitten tremblotait sous l'effet des larmes, larmes qu'Eya s'efforça de ravaller:

-Ce n'est pas grave...tant que tu es là...tout ira bien si tu reste...je sais que rien ne pourra nous faire revenir en arriére, Chess. Seulement, on peux essayer...je sais pas... I just need a new chance, I just want to see you again...Just once...I just want your forgiveness, Just once...After, I could live again...With you. On pourrais essayer de...ah, soupira-elle, je ne sais pas...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Lun 31 Oct - 14:07

[...]On pourrais essayer de...ah, je ne sais pas...

Chess soupira. Elle ne lui facilitait pas la tâche. Elle non plus n'en avait aucune idée. Comment faire, à présent? Que faire? Se considérer comme des inconnues? Ou au contraire renouer leurs liens? Et dans le cas où elles adopteraient la seconde solution, comment pourraient-elles à nouveau se regarder dans les yeux dans le Pensionnat, en sachant parfaitement que rien ne serait plus comme avant?

Elle sentit quelque chose de mouillé rouler sur sa joue gauche et elle pesta en se frottant son oeil valide:
-Ah non, non, non, alors! J'ai dit que je pleurerais plus, nom d'un chien!

Rien à faire. Tout ce qu'elle avait accumulé en elle jusqu'à présent, tous ces regrets, toutes ces peines, tous ces sentiments refoulés, tout était en train de ressurgir en elle, et s'évacuaient en larmes. Elle avait horriblement mal au coeur.

-Mais pourquoi je pleure? Pourquoi ça fait...aussi mal...?, hoqueta-t-elle en tentant de réprimer les larmes traitresses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mar 1 Nov - 1:54

Les larmes coulaient. Trois ans qu'elles n'attendaient que ça, qu'elles craquent, toutes les deux. Seuls les pleurs pourraient les soulager, au moins un peu, avant qu'elles ne puissent prendre une décision potable. De toute façon, ça ne changerais pas grand choses. Elles avaient changées. Eya s'était fragilisée, crée une carapace de monstre insensible pour ne pas être exposée. Chess s'était endurcie, accumulant force et une légére fragilité.
Elles étaient différentes. Trop. Mais ça n'empêchait pas "Banshee" de s'accrocher. Elle berçait sa soeur au gré de ses larmes, de ses spasmes de tristesse, ravallant ses sanglots. Pour une fois, c'était à elle, Eya, d'être forte. Alors elle le serais, pour sa soeur.
Quelque soit la décision que Chess prendrait, même si ça la ferais souffrir, elle tolérerait. Elle devait protéger sa soeur, l'aider à s'épanouir, au besoin en disparaissant, même si sa soeur devrait nier qu'il avait, autrefois, existé un être nommé Eyanati.

-Ecoute...on devrait essayer de...de revivre un peu comme avant...tout en s'adaptant au pensionnat...je me doute bien que c'est maintenant impossible que nous puission de nouveau nous considérer comme des soeurs...mais on peux essayer...qu'est-ce que tu en dit?, demanda Eya, la voix hachée par les sanglots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mer 2 Nov - 15:15

-Ecoute (ouiiii je suis tout ouïe)...on devrait essayer de (nan, pas essayer, on "doit")...de revivre un peu comme avant (nan, pas possible ça)...tout en s'adaptant au pensionnat (ça c'est raté, avec toutes les misères que je fais à la dirlo et aux pensionnaires)...je me doute bien que c'est maintenant impossible que nous puissions de nouveau nous considérer comme des soeurs (ah bon?)...mais on peux essayer (voir deuxième réponse)...qu'est-ce que tu en dit?

-JE DIS M****!!!, explosa Chess, faisant une nouvelle fois démonstration de son caractère orageux et impulsif. "On peut essayer"? "S'adapter"? "Impossible de nous considérer comme des soeurs"? Si je ne t'avais pas sous les yeux j'aurais cru avoir affaire à quelqu'un d'autre! Je ne te reconnais plus! Où est passée ta rage de vivre? Je sais que je suis mal placée pour dire ça, mais là m**** quoi...!!

Elle souffla, essayant de ne pas tout gâcher avec ses sautes d'humeur aussi violentes qu'imprévisibles. Une fois calmée, elle reprit:
-Fff... Désolée de m'être emportée.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mer 2 Nov - 20:51

-JE DIS M****!!! "On peut essayer"? "S'adapter"? "Impossible de nous considérer comme des soeurs"? Si je ne t'avais pas sous les yeux j'aurais cru avoir affaire à quelqu'un d'autre! Je ne te reconnais plus! Où est passée ta rage de vivre? Je sais que je suis mal placée pour dire ça, mais là m**** quoi...!!
Eya écarquilla les yeux et secoua la tête avant de frotter ses oreilles, qui sifflaient désagréablement. C'est à peine si elle entendit la suite de la tirade. 120 décibels dans les oreilles b**** de m****! Elle allait finir sourde, au bout d'un moment.

-Fff... Désolée de m'être emportée.

-Yark, t'as du coffre. T'imagine si on était dans le pensionnat, s'épouvanta d'avance Eya. Et puis c'est pas ma faute si je suis défaitiste...c'est que c'est tellement soudain que j'ai peur que ce soit un beau rêve et que je me réveille en me rendant compte que c'était pas vrai. Ca m'est tellement arrivé, ces derniers temps, avoua-elle. INTERDIT DE ME BAFFER OU DE ME PINCER!!! Non mais non!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Ven 4 Nov - 14:53

-Yark, t'as du coffre.

-Merci merci, fit-elle mine de s'incliner.

-T'imagine si on était dans le pensionnat

-N'affoutre, gromella l'argentée, qui se souciait du pensionnat comme de son premier bavoir -et encore elle n'était même pas sûre d'avoir déjà eu un bavoir...-

[...]c'est que c'est tellement soudain que j'ai peur que ce soit un beau rêve et que je me réveille en me rendant compte que c'était pas vrai. Ca m'est tellement arrivé, ces derniers temps

Une idée germa dans la tête de Chess, qui fit un grand sourire à la mode krakdent (Tara Duncan, pour les incultes, ça ressemble à un grand très grand sourire innocent...du genre "tu m'touches j'te bouffe").

-INTERDIT DE ME BAFFER OU DE ME PINCER!!! Non mais non!!!

-Rroooh, comment t'as deviné?, fit mine de râler la jeune fille. Depuis quand t'es télépathe, zut à la fin, on n'est pas dans un film SF!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Ven 4 Nov - 15:05

-Rroooh, comment t'as deviné? Depuis quand t'es télépathe, zut à la fin, on n'est pas dans un film SF!

-Je ne suis pas télépathe, mais il me semblait que, jusqu'a nouvel ordre, j'était ta soeur et qu'on à un peu vécu ensemble durant hnnn...douze treize ans, donc on va dire que je sais quand même à quoi m'attendre de ta part...le minimum syndical, tout du moins, ne pût-elle s'empêcher de rétorquer avec un grand sourire.

Non, mais zut à la fin! Elle s'était payée suffisement de mandales comme ça pour le restant de ses jours. Rien que d'y repenser, elle avait mal aux joues, tiens. Elle se frotta d'ailleur machinalement la joue en grimaçant et en gromellant, puis intercepta le regard étonné de sa frangine.
Elle émit un gloussement nerveux en se frottant la nuque et flap-flappa de l'autre main, gênée:

-Nah, nah, je ressasse le HP, t'inquiéte.

Au secours! Une folle!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Lun 7 Nov - 15:04

-Je ne suis pas télépathe (ah bon, dommage), mais il me semblait que, jusqu'a nouvel ordre, j'était ta soeur (naaaan t'es suuuure?) et qu'on à un peu vécu ensemble durant hnnn...douze treize ans (douze ans, baka), donc on va dire que je sais quand même à quoi m'attendre de ta part...le minimum syndical, tout du moins

-Hm hm, fit Chess d'un air ironique.

-Nah, nah, je ressasse le HP, t'inquiéte.

L'argentée cligna des yeux, interloquée, puis posa sa main sur le front d'Eya d'un air dubitatif:
-T'as de la fièvre? T'as pris tes médocs ce matin? J'ai l'impression qu'on t'as multiplié tes neurones fous, j'voudrais pas prendre de risques, ricana-t-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Mar 8 Nov - 20:55

-T'as de la fièvre? T'as pris tes médocs ce matin? J'ai l'impression qu'on t'as multiplié tes neurones fous, j'voudrais pas prendre de risques.

-Hééééééééééééééééééééé!!! C'est pas ma faute, d'abord, protesta Eya, vexée comme un poux. Enfin, si, en partie, mais pas ma faute complétement. Si tu savait le nombre de médocs que j'ai pu bouffer là bas, j'me demande s'ils m'ont pas filé des psychotropes, ces conn(biip). Ca plus le pensionnat, tu m'étonnes que j'sois zarb, maintenant...enfin, plus qu'avant, mais bon, rit-elle en souriant de toutes ses dents. Tiens, ça me rappelle quand je me plaignait du lycée, ça...pas toi?

Elle rit en repensant a la tête que tirait Chesselya à chaque fois qu'elle lui racontait ce qui se passait au lycée. Sa pauvre soeur était tellement effrayée l'idée d'aller au lycée qu'elle l'avait un jour suppliée de demander le redoublement, histoire qu'elle aie un an de répit. Bien sur, en bonne grande soeur attentive, Eya avait tout de suite gueulé. Par contre, ce qu'lle n'avait jamais compris, c'était pourquoi, au lieu de Chesselya, c'était Aiolia qui avait peur quand elle faisait ses crises d'autorité. Pauvre matou...s'il n'était pas mort dans l'incendie, Eya était sure et certaine qu'il aurait fini dépressif.

_________________


Dernière édition par Eya le Jeu 10 Nov - 15:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Jeu 10 Nov - 14:59

[...]Tiens, ça me rappelle quand je me plaignait du lycée, ça...pas toi?

Chess déglutit et fit d'un air geignard:
-Ooooooh nooooooooon pitiiiéééééé! Tu crois pas que tu m'as assez traumatisée avec le bahut? Finalement je suis plutôt contente d'être au pensionnat...même si je passe mon temps à faire peur à tout le monde, à démolir régulièrement les couloirs, et à me faire engueuler par la dirlo...

Elle haussa un sourcil, et bougonna:
-Ben quoi?! J'y peux rien, les pensionnaires et la vieille chouette me portent sur les nerfs! Alors c'est plus fort que moi, 'faut que j'les fasse chi**...

Elle repensa à la tête que tirait la directrice à chaque fois qu'elle découvrait les dégâts causés par la féline insupportable (c'est à dire Chess) et se retint d'éclater de rire. Sérieusement, pourquoi se priverait-elle de ça?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Jeu 10 Nov - 15:28

-Ooooooh nooooooooon pitiiiéééééé! Tu crois pas que tu m'as assez traumatisée avec le bahut (à ce point là? Merde alors...)? Finalement je suis plutôt contente d'être au pensionnat (tu m'étonnes)...même si je passe mon temps à faire peur à tout le monde (ben, je crois que c'est de famille, ça, MOUAHAHAHA...heu...), à démolir régulièrement les couloirs (Ca, j'ai pas encore fait...les cachots, par contre), et à me faire engueuler par la dirlo (record battu, Chess)...Ben quoi?! J'y peux rien, les pensionnaires et la vieille chouette me portent sur les nerfs! Alors c'est plus fort que moi, 'faut que j'les fasse chi**...

-CHESS! Je suis mal placée pour dire ça mais on ne dit pas de gros mots, plaisanta Eya, faussement indignée en retenant un grand sourire tarte à la crème qui était sa grande spécialité du temps ou elle était Eyanati.

Maintenant, elle s'était spécialisée, comme sa soeur, décidément, la famille, dans le traumatisme des pensionnaires en attaquant tout ce qui ressemblait de près ou de loin à un humain et qui n'était ni Chess, ni Eirilys, ni Keira, ni Sae, ni Seth et ni Komiku. Elle avait bien le droit d'enquiquiner Keinan, non?

-Haa, finalement, le destin est pas contre nous, rigola-elle. Je commence à croire ce disait Sarah Connors: Pas de destin, mais ce que nous faisons...ce que je peux être chiante avec mes répliques de films...pire que DiNozzo, plaisanta-elle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chess
Admin
avatar

Messages : 234
Date d'inscription : 04/06/2011
Age : 22
Localisation : Au delà du miroir...

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Jeu 17 Nov - 15:32

-CHESS! Je suis mal placée pour dire ça mais on ne dit pas de gros mots

-Oh hé oh, t'es très mal placée pour dire ça, grande asperge!, ricana Chess avec un grand sourire genre hangar à bateaux (on se demande d'où je sors ça...hein Shin?).

-Haa, finalement, le destin est pas contre nous

-Ni avec nous, il est nulle part. Tu crois quand même pas que ya un destin écrit dans les astres avec des Dieux qui nous surveillent et tout et tout?

-ce que je peux être chiante avec mes répliques de films

-Y'a pire, y'a pire, badina la jeune fille en se souvenant de ses amies au collège qui n'arrêtaient pas de "réciter" des spots de pub à tout va.

Elle réfléchit un instant et s'exclama avec un air faussement désolé:
-Oooh nooooon j'avais oublié que toute ma collections de mangas avait brûlé! Adieu Saint Seiya, Académie Alice, Inu-Yasha, Tsubasa...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eya

avatar

Messages : 229
Date d'inscription : 09/06/2011
Age : 27
Localisation : Dans ma chambre, la plupart du temps (Eyas Larvus ^^)

MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   Jeu 24 Nov - 15:33

-Oooh nooooon j'avais oublié que toute ma collections de mangas avait brûlé! Adieu Saint Seiya, Académie Alice, Inu-Yasha, Tsubasa...

-Non mais je rêve!, s'écria Eya, faussement indignée. Nous réchappons toutes les deux d'un incendie et mademoiselle, au lieu de se préoccuper de sa soeur, s'inquiéte pour ses mangas! Vous êtes méchante, mademoiselle, je vous boude!

Et elle se tourna avec une grimace de sale gosse et croisa ses bras sur sa poitrine puis...

-Attends, par Saint Seiya, tu entends l'édition collector que je t'avais achetée? Ouin, elle m'avais couté bonbon!

Eya eut envie de se giffler. Mais bon sang, c'était quoi, ces blagues nulles? Elle venait tout juste de retrouver sa petite soeur et elle se préoccupait d'une édition collector?! Mais qu'est-ce que n'allait pas chez elle?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amai yubi de kono te wo tori [PV Chess, suite Hopital]
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Tori] - Event - A l'Abri des Masques
» Irio Tori le maudit ?
» " Ienakatta kono kotoba wo, ima koko de kimi utau yo. "
» Commerce du Clan Kono
» Mission Suna : Cartographie de Tori [Oniri ; Lina ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Miroir :: Les environs de la ville :: La plage-
Sauter vers: